Toutes les infos en direct sur la Guinée
la-CNSS

Qui est Hadja Idrissa Bah, la féministe qui brave les pratiques ancestrales ?

0

Ces dernières semaines, Hadja Idrissa Bah, Idy pour ses intimes a fait beaucoup parler d’elle. Quand elle publiait un post dénonçant un mariage précoce, la jeune fille était très loin de savoir que sa publication allait secouer la toile.

Salimatou Diallo, la présumée fille mariée précocement à un homme plus âgé qu’elle dont la pratique a été dénoncée dans la publication, a vite démenti l’icône féministe. C’est bien à travers ce direct qu’elle a lancé le slogan Lan Faala Han Fadhaa « en pular, je veux jusqu’à ce que je m’évanouisse« .

La suite est connue. Cet épisode a remis sous les feux de projecteurs Hadja Idrissa Bah, véritable icône dans la lutte pour les droits de la femme en République de Guinée. Mais qui est cette militante des droits de femme qui soulève régulièrement de polémiques ? Verite224.com dresse son bref portrait.

Selon Wikipédia, Idy est venue au monde le 23 août 1999 dans un quartier de Conakry, la capitale de la Guinée. Après des brillantes études au primaire, elle étudie au prestigieux lycée Saint Georges. En 2016, elle crée le club des jeunes filles leaders de Guinée. La même année, elle préside le parlement des enfants de Guinée. Pendant tout son combat, Hadja Idrissa est soutenue par sa mère ménagère.

Persévérante et engagée, la jeune fille décroche son baccalauréat unique qui la mène à l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia où elle effectue des études des sciences politiques. Une année plus tard, elle est inscrite en faculté de droit à la Sorbonne. Ayant eu une carrure internationale, elle a profité de sa rencontre avec le président français Emmanuel Macron pour faire de plaidoyers en faveur des droits de femmes en République de Guinée.

Au moment où le débat sur le féminisme fait rage sur les réseaux sociaux, Hadja Idrissa est qualifiée de féministe modérée par certaines activistes.  Selon certains de ses fans, grâce à son combat, beaucoup de mariages précoces, des cérémonies d’excision ont été annulés. Pour certains, elle est la porte-parole des femmes victimes des violences, pour ses détracteurs, elle est une activiste qui fait le combat de l’occident contre l’Afrique.

Fatoumata Binta Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies
Partager