Toutes les infos en direct sur la Guinée
la-CNSS

Réaction de M. François Fanah Bangoura suite à l’article intitulé « Cour Constitutionnelle : un notaire disparaît avec 3 milliards du président »

0

J’ai été surpris ce matin de voir sur un lien qui m’a été envoyé par un ami, une information portant sur la disparition d’un notaire avec 3 milliards appartenant au Président de la Cour constitutionnelle. C’est pour une mise au point par rapport à ce qui a été écrit, c’est une information et pour cela l’information a besoin d’une source vérifiable et fiable. En matière de déontologie de journaliste quand on a une information on doit vérifier sa source et au-delà de cela se donner la peine d’écouter  l’autre partie  pour permettre une contradiction dans la source afin de faire un recoupement.

Si on ne le fait pas ceci nous conduit à la désinformation et qui risque de porter atteinte à l’ordre public. Revenons à l’article. Dans cet article moi je suis un notaire et le notaire est tenu au secret professionnel, du charbonnier au Président de la République, de l’enseignant au médecin et de toute autre corporation quel que soit le rang social du client je dois respecter le secret qu’il me confie. Donc, c’est comme si on venait voir un médecin  pour lui parler de sa maladie. Le notaire est ce médecin qui garde le secret professionnel, il est une sorte de tombe. Si une information portant sur un client doit être diffusée, ça doit se faire sur autorisation et unique autorisation d’un juge mais on n’est pas là.

L’autorité qui a été citée dans cet article a, des droits et elle peut les manifester à tout moment parce qu’elle a été citée dans l’article.

Dans cet article je ne me reconnais pas du tout ni sur le montant ni sur le contenu de l’article et pour cela je demande à M. Sambégou Diallo de diffuser ma réaction et si éventuellement il veut d’amples informations sur la déontologie du notaire, je suis disposé à  lui en communiquer davantage.

C’est cela et je vous remercie

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies
Partager