ActualitésPolitique

Répression sanglante en Guinée : qui va arrêter Alpha Condé ?

0
Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Votre publicité ici

Qualifié d’« opposant historique », Alpha Condé s’est lové dans le manteau de la dictature qui, elle semble ahistorique en Guinée, où les régimes passent et le règne du chef perdure.

De Sékou Touré à Lansana Conté et, aujourd’hui Alpha Condé les manifestants sont massacrés, les prisons bondées et les élections truquées. Touré et Conté n’ont jamais revendiqué la démocratie, contrairement à Condé qui ne s’en prévaut que pour mieux la fouler au pied.

Après des années de tergiversations, il a décidé d’organiser des législatives au mois de février qui seront boycottées par l’opposition. Il n’en a cure, car cela va lui faciliter la tâche : bourrer les urnes, s’assurer une majorité de plus des deux tiers au Parlement pour faire adopter le projet de réforme constitutionnel qui lui tient à cœur, et briguer ainsi et obtenir un troisième mandat, que la Constitution interdit.
Pour arriver à ses fins, Alpha Condé, âgé de 82 ans ne reculera devant rien. Seule une communauté internationale mobilisée et déterminée, et des citoyens guinéens davantage soudés et prêts à en découdre avec les forces de la répression, pourront l’empêcher de réaliser son ambition autocratique.

Cette fois, ce sera à quitte ou double, car le temps joue contre l’octogénaire Condé qui se donne encore 12 ans de pouvoir, si on considère le projet de constitution qu’il défend : « un mandat présidentiel de 6 ans au lieu des 5 actuels, renouvelable une fois ». A supposer que Condé réussisse son coup, il resterait encore 12 ans au pouvoir, à l’âge canonique de 94 ans ?

En vérité, l’homme veut le pouvoir à vie, sans doute pour rattraper tout le temps perdu dans l’opposition, avec les frustrations et le séjour en prison qui ne lui a pas laissé de bons souvenirs. Condé est un pouvoiriste névrotique et c’est pour quoi les morts, les blessés et la désolation des populations le laissent de marbre. Depuis le mois d’octobre, 21 morts sont dénombrés, officiellement du fait des répressions des forces de l’ordre sur les manifestants pacifiques. Les blessés se comptent par dizaines et vogue la galère.

Cliquez ici pour lire la suite de l’article

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Violences en Guinée : l’UFR de Sidya Touré accuse Alpha Condé

Previous article

Défis et perspectives de la presse écrite : ce qu’en dit Alpha Abdoulaye Diallo, président de l’AGEPI

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités