Toutes les infos en direct sur la Guinée

Séquestration à Mandiana:  » Mon mari a pris le couteau et il m’a attaché avant d’introduire ses doigts… »

0

Les faits se sont déroulés le week-end dernier, dans la sous-préfecture de Kantoumanina relevant de la préfecture de Mandiana, en Haute Guinée. Dans cette localité, une femme a été violemment battue par son époux, qui a finalement blessé ses parties intimes. Une situation qui a été à l’origine de l’évacuation en urgence de la dame à l’hôpital préfectoral de Mandiana pour des soins intensifs.  

Selon la victime, âgée d’une trentaine d’année, elle a été violemment battue et séquestrée par son mari qui l’accuse d’infidélité. Joint au téléphone ce lundi 19 Juillet 2021 par notre correspondant régional, la dame la victime a revenu sur sa mésaventure.

« Mon mari était en déplacement quand il est revenu il m’a demandé de mes appels, je lui ai dit que je parlais avec un parent, directement il a commencé à me violenter, et il a pris un couteau et une corde pour m’attacher avant d’introduire ses doigts dans mon abdomen, quand j’ai commencé à saigner la douleur me remontais très grave, c’est en moment que j’ai crié au secours. Une voisine est venue nous trouver, aussitôt j’ai été libéré moi aussi j’ai pris la fuite et c’est comme ça que j’ai été évacuée à l’hôpital avec une douleur incessante », a-t-elle expliqué.

Poursuivant, elle a laissé entendre que c’est la jalousie de son mari qui serait à l’origine de cette situation.

« Mon mari m’accuse à chaque fois je dure dans mes communications, il pense automatiquement que je parle avec un aman. Donc c’était une nuit, je communiquais avec un parent il aurait tenté mon numéro mais en ce moment j’étais en communication. A peine terminé de communiquer, il m’appelle et il a commencé avec ses paroles de jalousie et aussi des grosses injures », a-t-elle conclue.

Après avoir passé un test médical, les autorités sanitaires de la préfecture de Mandiana, ont confirmées que la dame serait souffrante d’un traumas-génital. Quand à son époux, il a pris poudre d’escampette. Pour l’heure il reste introuvable.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies
Partager