ActualitésPolitique

Un député français interpelle Emmanuel Macron sur les « dérives autoritaires » d’Alpha Condé

0
Sébastien Nadot, député français de la République en marche (LaREM)
Sébastien Nadot, député français de la République en marche (LaREM)
Votre publicité ici

Le député français de la Haute Garonne a à travers un communiqué de presse publié ce vendredi 20 novembre invité la France à prendre une position claire sur la crise post-électorale guinéenne. Sébastien Nadot a demandé au gouvernement français d’opter en faveur du respect des principes démocratiques en Guinée. 

Au lendemain des élections présidentielles du 18 octobre dernier, la Guinée a été plongée dans une crise politique qui a occasionné des violations graves des droits humains. Plusieurs cas de mort, des arrestations et des dégâts matériels importants ont été enregistrés à Conakry et dans certaines villes de l’intérieur du pays. Ce qui n’a pas laissé indifférent ce député français de la Haute Garonne.

Pour lui, cette situation pourrait si rien n’est fait conduire à la Guinée à une guerre civile interethnique. C’est pourquoi il indiqué avoir saisi à plusieurs reprises le gouvernement français à travers le Ministère des affaires étrangères sur la situation en Guinée. « Je suis alerté de toute part par la gravité de la situation qui laisse craindre une dérive autoritaire du régime et le déclenchement d’une guerre civile interethnique. Des nombreux cadres du principal parti d’opposition, UFDG, sont arrêtés par les forces de sécurité. Des médias d’opposition sont attaqués sur le plan judiciaire. Des premiers assassinats interethniques ont lieu. J’ai ainsi plusieurs fois interpellé le gouvernement français sur la situation en Guinée, lors des auditions du Ministre Jean-Yves Le Drian en commission des affaires étrangères de l’Assemblée Nationale et au travers d’une question écrite publiée au journal officiel, le 10 novembre 2020 », a rappelé Sébastien Nadot.

Après la sortie du Président Emanuel Macron chez nos confrères de Jeune Afrique qualifiant de « grave », la situation guinéenne, le parlementaire s’est dit réconforté dans sa position mais appelle la France à aller plus loin dans ses actions. « Il faut maintenant que la France engage tout son soutien à la démocratie guinéenne, en demandant au pouvoir en place de respecter l’État de droit et les libertés publiques, et de cesser immédiatement les mesures de répression de l’opposition politique et médiatique en Guinée » a-t-il déclaré.

Abdourahmane Diallo

(00224) 621 28 03 88

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

L’Etat guinéen redistribue-t-il efficacement les ressources économiques du pays ? [Par Kadiatou Tounkara]

Previous article

Faits-divers : un homme tente de braquer une banque, croyant être invisible grâce à un marabout

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités