Toutes les infos en direct sur la Guinée

Un mariage vire au vinaigre à Tombolia : le nouveau couple menacé de mort

0

D’habitude, l’union entre deux personnes est un évènement solennel qui rime entre des belles surprises et de joie émotionnelle. Malheureusement ce n’est pas le cas pour le jeune Elhadj Saïkou Bah qui après s’être vu marié avec sa dulcinée Aminata vit un moment d’angoisse et des grandes difficultés.

En effet, selon des informations parvenues à Verite224.com, depuis son union avec sa moitié, le jeune homme est sur le coup d’importantes menaces de mort venant des membres de sa belle famille. Certains membres de cette famille ne digèrent pas son mariage avec leur fille.

Ils accusent Elhadj Saikou Bah d’avoir été en couple avec Aminata avant le mariage. « Ils disent que le jeune a violé la tradition de leur famille en ayant de relations intimes hors mariage avec leur fille », indique une source proche du dossier qui ajoute que le jeune homme vit dans le stresse. Depuis le mariage, des menaces incessantes pèsent sur lui. Ces menaces se manifesteraient par des appels téléphoniques, des messages écrits et des violences physiques.

Le point culminant de cette affaire fut quand le demi-frère d’Aminata, le nommé Mamadou Sano, membre d’un gang influant de leur quartier a mis à contribution sa bande pour faire une descente punitive au sein de la famille de Elhadj Saikou.
Sa maman et ses deux soeurs à la maison ont eu la chance grâce à l’aide des familles voisines et intervention des passants qui ont dissuadé la jeune bande au risque d’appeler la police. Ils ont malgré tout de même casser certains objets à l’entrée de la maison et proférer des menaces violentes à l’encontre de sa maman et ses soeurs qui furent traumatisées

Aux dernières nouvelles, Elhadj Saikou vit caché dans le but d’échapper à ses potentiels bourreaux.

Ousmane Cissé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies
Partager