Toutes les infos en direct sur la Guinée
la-CNSS

Une FEGUIFOOT faite d’espoirs pour la jeunesse sportive est possible avec Antonio Souaré (Par Mohamed Haadji Chérif )

0

Les grandes nations se reconnaissent par l’orgueil et la fierté qu’elles ont pour vanter et honorer les mémoires de ceux qui font leur histoire. L’évidence et la vérité doivent être défendues. Ceux qui travaillent, luttent, triomphent pour le bonheur de ce pays, méritent d’être soutenus.

Les hommes dont les sacrifices nous ont aidés à oublier le chapitre sombre de l’histoire de notre football méritent les hommages et les honneurs publics . L’œuvre de ceux qui ont balisé le chemin, stimulé une efficace émulation dans le milieu sportif guinéen doit être accompagnée et gratifiée à la hauteur de leur long effort pour le salut de notre football.

Nous devons placer au sommet de la pyramide la reconnaissance !

Les arguments fallacieux qui constituent des défis aux actes ne serviront plus. Les mensonges soigneusement agencés, entretenus sciemment ou inconsciemment avec une absolue mauvaise foie ne prospéreront jamais.

Croyez moi le football guinéen se porte bien!!!!

Son ascension est infreinable. Sa marche ascendante est inarrêtable. Les résultats sont probants et les actes sont concrets. Le guinéen doté de la moindre capacité d’appréciation et d’objectivité ne sauraient l’ignorer et l’occulter. La route vers l’émergence du sport guinéen, notamment le football, est une certitude qui tient en échec les arguments tendancieux des challengers de l’instance dirigeante actuelle de notre sport .

Les performances réalisées par les équipes guinéennes à l’échelle continentale et internationale, sont l’expression tangibles des efforts qui rassurent devant les manœuvres et les chantages des détracteurs. Les infrastructures sportives de prestige et de standing qui fournissent un cadre idéal aux jeunes sportifs pour exprimer leur talent footballistique, ont projeté un reflet glorieux sur le football guinéen.

C’est difficile, voire impossible d’effacer les images de ces précieux et élogieux exploits. Et nous avons une pensée élevée et fière pour les efforts constructifs et essentiels, pour les projets ambitieux et prospectifs du président actuel de la Feguifoot et de l’ensemble de son équipe.

Il est grand temps d’entretenir l’espérance qui vivifie notre football, l’espoir qui l’anime, les résultats qui le définissent. Les acquis obtenus et les progrès réalisés pendant ces quatre dernières années doivent être consolidés et préservés. La place d’honneur dans l’histoire du football africain que nous granvissons ne doit pas être sacrifiée sous l’hôtel de la complaisance et de l’incompétence . Les promesses chimériques et illusionnistes, les projets circonstanciels et chancelants ne doivent en aucune manière asphyxiée notre énergie et notre sang-froid à soutenir les nobles idéaux incarnés par le président sortant.

Résistons aux individus serviles et égoïstes, aux personnes de références douteuses qui veulent créer la division, la confusion et l’incertitude au sein de la feguifoot, pendant qu’elle a besoin de solidarité, condition sine qua non de son progrès.

Evitons le pire au football guinéen . Osons porter le regard en avant Rêvons de partir meilleur pour un avenir plus large et généreux de la feguifoot.
Une Fédération Guinéenne de football érigées sur la transparence, l’éthique, le travail , la rigueur, et surtout faite d’espoirs pour la jeunesse sportive est possible avec Antonio Souaré.

Mohamed Haadji Chérif

Etudiant en droit à l’université General Lansana Conté de Sonfonia

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies
Partager