Toutes les infos en direct sur la Guinée
la-CNSS

Yomou : un homme tue son rival avant de se suicider

0

On en sait un peu plus sur la découverte macabre des corps sans vie de David Yakpaoro Kpogomou et de Cécé Guémou le mercredi dernier à Göttoye, un district relevant de la sous-préfecture de Banié, localité située à une dizaine de kilomètres du centre ville de Yomou.

Selon le maire de la commune rurale de Banié, ce double meurtre qui a créé un sentiment de peur et de méfiance en raison de l’insécurité qui devient de plus en plus récurrente ces derniers temps dans sa localité serait un crime passionnel perpétré à l’aide d’un fusil de fabrication locale.

« C’est David qui a donné la mort au deuxième pour un problème de femme. Ayant pris de peur, il s’est donné aussi la mort. La cause est fondamentale parce que ça tourne autour d’une dame. Celui qui est victime s’appelle Cécé Guémou et entretenait des relations sournoises avec l’ex femme de David Yakpaoro Kpogomou. Selon nos informations, David s’est séparé avec celle-ci il y a 7 ans. Donc durant tout ce temps, on croyait que c’était fini entre eux alors que lui avait des réserves. C’est ainsi qu’il est parti attendre ce dernier sur son chemin pour lui tirer dessus avant de se donner la mort » a expliqué le maire Michel Guèteh Gbanamou au micro de nos confrères de Mosaïqueguinee.

A en croire toujours le maire, cette conclusion découle d’une investigation minutieuse menée par les autorités locales et les agents des services de sécurité notamment la gendarmerie. Cette commission qui a été mise en place pour faire les investigations sur cette découverte macabre a interrogé les proches et parents des victimes avant de tirer sa conclusion.

A noter que les crimes passionnels prennent une allure inquiétante dans la préfecture de Yomou et ses environs. Le dernier en date est celui de la mort d’un jeune tué par son rival à l’aide fusil de chasse.

Abdourahmane Diallo

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies
Partager