ActualitésPolitique

3e mandat : le fils d’Alpha Condé et le ministre de la justice sur la nouvelle liste noire du FNDC

0
Alpha Condé avec son fils et conseiller Mohamed Alpha Condé
Alpha Condé avec son fils et conseiller Mohamed Alpha Condé
Votre publicité ici

Le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) a publié ce mardi 4 février sa 5e liste des personnes soutenant le “coup d’Etat constitutionnel”, autrement dit les dignitaires du régime qui œuvrent pour un troisième pour le Président Alpha Condé.

Dix hautes personnalités du pays figurent sur cette cinquième liste. Il y a notamment Mohamed Lamine Bangoura, président de la Cour constitutionnelle, Mohamed Lamine Fofana, ministre de la justice, Mohamed Alpha Condé, fils unique chef de l’Etat guinéen, Fadi Wazni, président conseil d’administration de la Société minière de Boké (SMB). Il y a aussi Sidy Souleymane N’diaye, procureur du Tribunal de première instance de Dixinn, Madifing Diané, gouverneur de Labé, Djenabou Donghol Diallo, présidente du Tribunal de première instance de Mafanco, Ibrahima Sory Touré, substitut du procureur de Mafanco, Aboubacar Mafering Camara, président de la section criminelle du Tribunal de Dixinn …

Le front anti-3e mandat organise depuis le mois d’octobre 2019 des gigantesques manifestations pour contraindre Alpha Condé à quitter le pouvoir après l’expiration de son second mandat. Le Chef de l’Etat a proposé depuis le mois de décembre un projet d’une nouvelle constitution. Les opposants et certains acteurs de la société civile réunis au sein du FNDC y voient une volonté d’Alpha Condé de s’octroyer un 3e mandat. Des violentes manifestations ont fait un peu plus de 30 morts depuis le début de contestation.

Fatoumata Binta Diallo

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

New York : il y a 21 ans, Amadou Diallo est tué de 41 balles par des policiers

Previous article

Report des législatives : on baisse la fièvre sans guérir la maladie

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités