ActualitésFaits-divers

Conakry : une fille de 6 ans échappe à un kidnapping

0
Une fille en pleure (image d'illustration)
Une fille en pleure (image d'illustration)

D’après une source digne de foi, un homme âgé d’une trentaine d’année a été arrêté et conduit en détention à la Compagnie mobile d’intervention et de sécurité (CMIS) N°1 de Camayenne, dans la commune de Dixinn.

Salifou Yattara a été extirpé d’une foule en colère qui était en train de le lyncher au carrefour Dixinn, non loin de la résidence privée de l’opposant Cellou Dalein Diallo le mercredi 22 juillet. Les agents de la police sont intervenus pour le sauver des griffes de la foule. Il est accusé de tentative d’enlèvement. Il aurait tenté de kidnapper une fille âgée de six ans.

Salifou Yattara serait un récidiviste. Il se serait illustré dans l’enlèvement d’enfants. Il avait déjà passé 3 ans derrière les barreaux à la maison centrale de Coronthie, dans la commune de Kaloum.  Il a été entendu sur procès-verbal. Il doit être déféré au Tribunal de première instance de Dixinn où il pourrait être jugé pour tentative d’enlèvement sur mineure. Ces derniers mois, le cas de viol et des abus sexuels se sont multipliés  à Conakry et dans plusieurs préfectures de l’intérieur du pays.

La semaine dernière, deux hommes accusés de viol sur des filles de 9 et de 12 ans ont été présentés à l’Office de protection du genre, de l’enfance et de moeurs (OPROGEM). Dans la même semaine, c’est un libanais du nom d’Abass et son complice guinéen Djaffar qui ont été condamnés à 10 ans de prison pour viol d’une fille âgée de 14 ans. La commissaire Marie Gomez avait suivi l’affaire en accompagnant la victime et ses parents jusqu’à la condamnation des prédateurs sexuelles. Un défi de justice que cette officier de police a pu relever.

Fatoumata Binta Diallo

Facebook Comments

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Kankan : après les émeutes, des bérets-rouges patrouillent la ville

Previous article

Education : voici le calendrier des examens nationaux

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités