ActualitésFaits-divers

Dernière minute : le Commissaire Fabou Camara attendu devant le juge

0
Le commissaire Fabou Camara, directeur général de la Police judiciaire (DPJ) ici lors d'une audience dans l'affaire du 19 juillet
Le commissaire Fabou Camara, directeur général de la Police judiciaire (DPJ) ici lors d'une audience dans l'affaire du 19 juillet
Votre publicité ici

L’information vient de parvenir sur le desk de Verite224, le Directeur général de la police judiciaire, le très controversé Commissaire Fabou Camara et Mohamed Lamine Simakan, directeur de la Brigade de recherche et d’interpellation doivent comparaître devant le tribunal correctionnel de Dixinn le 19 mars 2020.

Ces deux officiers de la police sont accusés de violences volontaires, atteintes à la vie privée, destruction de biens privés, atteintes aux libertés individuelles et violation de domicile. Selon nos informations, ce sont les activistes Sékou Koundouno et Ibrahima Diallo qui ont porté plainte.

Un huissier de justice a déposé la plainte au Commissaire Fabou Camara qui a répondu qu’il ne pouvait pas la recevoir sans l’avis de sa hiérarchie. L’huissier s’est ensuite rendu à la police qui a refusé de prendre arguant que la plainte doit être reçue par l’intéressé.

Dans ce dossier, les membres du FNDC incarcérés sont défendus par Me Pépé Antoine Lama, Me Salif Béavogui, Me Faya Gabriel Kamano, Me Halimatou Camara, Me Alseny Aissata Diallo, Me Amadou Babahein Camara, Me Alpha Yaya Dramé, Me Kerfalla Soumah, Me Mohamed Dramé et Me Thierno Ibrahima Barry.

Sékou Koundouno et Ibrahima Diallo ont été arrêtés dans la nuit de vendredi 6 mars et déposés à la Direction générale de la police judiciaire. Le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) a dénoncé des arrestations arbitraires et a appelé à une journée de protestation ce mardi 10 mars sur toute l’étendue du territoire national.

Fatoumata Binta Diallo

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

J’ai dit. Seul responsable, mais pas seul coupable (présumé)

Previous article

URGENT : les femmes du FNDC condamnées avec sursis

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités