ActualitésPolitique

Education : les enseignants universitaires déclenchent une grève de 4 jours

0
Dans l'enceinte de l'université de Sonfonia
Dans l'enceinte de l'université de Sonfonia
Votre publicité ici

Directions de départements et salles de classe cadenassés, étudiants privés de cours, c’est l’image que présentait l’université Général Lansana Conté de Sonfonia ce vendredi 22 janvier 2021. Le mot d’ordre de grève du Syndicat National Autonome de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a été suivi à la lettre.

« Les enseignants ont déclenché une grève, cela d’une manière ou d’une autre nous affecte parce que nous venons de rater un cours tout de suite. Ce n’est pas une bonne chose pour nous parce que nous avons un programme établi. Rater un cours ne peut en aucun cas être une bonne chose pour nous. Quel qu’en soit la raison qui se trouve derrière cela », a déclaré Felix Fodé Bongouno, étudiant.

Surprise de cette décision, Marie Luise Sylla a interpellé les autorités guinéennes à faire face aux revendications des enseignants.

« Je dirais aux autorités de voir leur requête pour nous aider, pas pour eux mais pour nous les étudiants parce qu’ils font beaucoup de choses pour nous aider. La dernière fois on avait manifester pour le transport, ils nous ont écouté. Pour l’inscription et la réinscription, ils nous ont encore écouté. Aujourd’hui, c’est au tour des professeurs de manifester, à cause de nous les étudiants, je souhaite qu’on les écoute », a souhaité Marie Luise Sylla, étudiante.

Cette grève a aussi impacté les services centraux comme la scolarité, la bibliothèque centrale et d’autres. Certains cadres de l’université se réjouissent de cette décision du Syndicat.

« Nous avons notre position, nous sommes avec le syndicat. Si nous avons accepté d’être syndiqué, c’est que nous avons accepté à ce que le syndicat porte notre voix », a fait savoir Mamadi Sayon Camara, directeur du service d’information et de la communication de l’UGLCS.

L ’ouverture des universités avait pris déjà du retard en Guinée à cause de la pandémie de Covid-19. La grève déclenchée par ce syndicat jusqu’au 26 janvier risque de ne rien arranger.

Ibrahima BARRY

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Kassa : le développement de cette île traîne, malgré sa potentialité touristique

Previous article

Bano Barry : « l’école guinéenne est malade »

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités