ActualitésFaits-divers

Kassa : le développement de cette île traîne, malgré sa potentialité touristique

0
Des habitants de l'île de Kassa en train de puiser de l'eau
Des habitants de l'île de Kassa en train de puiser de l'eau
Votre publicité ici

Située à 7 kilomètres de Conakry, l’île de Kassa est confrontée à d’énormes difficultés pour son développement. Elle manque d’infrastructure sociale de base, notamment des routes, marché, centre de santé et autres. Un seul collège accueille des enfants venus de divers horizons.

Considéré comme l’un des sites les plus visités par des touristes en Guinée, l’île de Kassa affiche un visage de contrée pauvre. Enclavée à quelques kilomètres de Kaloum, cette localité manque de routes. Le centre de santé est aussi confronté à un déficit de personnel. Une situation que déplore le premier responsable de cette structure sanitaire.

« Nous avons pas mal de consultations ici. Notamment la planification familiale, les activités de la maternité et d’autres. L’accouchement se fait à Kassa. Nous avons le volet nutritionnel mais en dépit du manque de personnel, nous essayons d’assumer la satisfaction de la population », a déclaré Fodé Laye Camara, chef du centre de santé de Kassa.

Les habitants de Kassa sont également obligés de traverser l’Atlantique pour s’acheter de quoi manger. Faute de marcher, ils s’embarquent pour s’approvisionner au centre-ville de Kaloum. Le petit marché du coin ne répond pas aux besoins des 14 milles habitants.

Aux bordures de la mer dans l'île de Kassa

Aux bordures de la mer dans l’île de Kassa

« Nos inquiétudes à propos de notre, c’est du fait que le sous-préfet qu’ils ont changé avait commencé à le finaliser pour nous avant son départ. Il a mis des fenêtres. En plus, il nous avait dit qu’il allait installer des tables à l’intérieur et aussi mettre des portes pour qu’on puisse fermer nos objets dedans. En attendant, c’est au dehors ici qu’on s’assoit pour faire nos petits commerces. Notre marché qui est ici, il faut avoir le courage de rester », a dénoncé Mabinty Bangoura, vendeuse au petit marché de Kassa.

Dans le secteur éducatif, le niveau de formation des élèves est remis en cause. Il n’y a qu’un seul collège qui est confronté à d’énormes difficultés.

« D’abord, nous partirons du manque de clôture autour de la concession scolaire. C’est ce qui entraîne la sortie des élèves pendant les heures de récréation et bon nombre ne reviennent plus. Il y a un manque d’eau potable, le collège n’a pas de forage. Nous sommes en manque d’électricité également qui se pose avec acuité. Dans les salles de classe, ça fait sombre. Pendant la saison pluvieuse, nous sommes contraints d’interrompre les cours parce que la visibilité n’est pas là », a signalé Abdoul Karim Touré, principal du collège de Kassa.

Conscient de la situation de cette île, le sous-préfet de Kassa revient sur le projet en cours pour booster le développement de la localité.

« Il faut reconnaître quand même que depuis l’érection des îles en sous-préfecture, il n’y a pas eu d’outil de travail comme chez les autres. Quand vous prenez les autres sous-préfectures ou les communes rurales, ils ont leur outil de développement qu’on appelle PDL. C’est la raison pour laquelle, la semaine dernière, j’ai invité tous les élus locaux, les cadres et autres autour de moi pour qu’on puisse parler de cet élément », a souligné Aboubacar Samaké, sous-préfet de Kassa.

Kassa est l’une des principales agglomérations de l’archipel de Loos composée des îles Tamara et de Fotoba. L’activité phare des citoyens de Kassa (déformation de casa en espagnol) est la pêche et l’artisanat. Des guinéens, sénégalais, léonais et ghanéens y vivent paisiblement, loin des bruits de Kaloum.

Ibrahima BARRY, Envoyé spécial sur les îles de los

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Guinée : vers une réglementation des métaux lourds y compris le plomb dans la peinture 

Previous article

Education : les enseignants universitaires déclenchent une grève de 4 jours

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités