Toutes les infos en direct sur la Guinée
la-CNSS

Forécariah : un homme reconnaît avoir mis fin à la vie de son neveu

0

Ibrahima Sory Sylla est détenu à la maison centrale de Kindia depuis le 11 novembre 2017. Il est accusé d’avoir mis fin à la vie de son neveu âgé de 5 ans à Maférinyah, chef-lieu de la préfecture de Forécariah. Chauffeur de profession, Ibrahima Sory Sylla il a été présenté devant le juge le mardi 24 décembre.

A la barre, il a plaidé coupable et a reconnu tous les chefs d’accusation (blessures, meurtre par préméditation) dont il fait l’objet. Devant l’assistance, M. Sylla a justifié son ignoble acte. « Oui c’est vrai je l’ai fait mais ce n’est pas aussi de ma faute, c’est lié à une contrainte que j’ai eue. Je suis malade depuis longtemps, j’ai rencontré un féticheur il m’a dit qu’il peut me soigner« , a expliqué l’accusé devant le juge.

« Il m’a rassuré qu’il peut me soigner à condition que je mets fin à la vie un enfant et que je l’envoie le sang. Il m’a dit que c’est avec ça qu’il peut faire de talisman pour me soigner« , a-t-il poursuivi. Dans explications, il a souligné que c’est dans cette optique que son choix est tombé sur son neveu qui se trouve aussi être son homonyme.

Son avocat de son côté appelle à la clémence du Président du tribunal arguant que son client a la démence. Me Emmanuel Bamba Kpana demande l’expertise d’un psychiatre pour confirmer ou infirmer la démence de son client. Le juge a renvoyé l’audience au 20 janvier en attendant que l’expertise médicale soit effectuée.

Karim Soumaré

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies
Partager