Toutes les infos en direct sur la Guinée
la-CNSS

Le mariage, un rite obligé qu’on manipule à tort et à travers !

0

Pour beaucoup d’hommes, le mariage c’est l’union avec une à quatre filles de leurs choix pour satisfaire à l’envie leurs libidos et faire des enfants à foisson pour prouver une virilité débordante qui fait d’eux aux yeux de la société patriarcale, des vrais hommes. Pour ces Messieurs, plus la fille à marier est jeune, mieux c’est, ils peuvent ainsi en user et en abuser à volonté en attendant de trouver la prochaine favorite et l’argent nécessaire pour la célébration de la cérémonie dans le but de compléter un quota religieux souvent hors de toute norme établie par cette religion.

Ces hommes sont convaincus qu’ils se marient pour rendre un fier service à ces filles, car pour eux, les filles sont plus nombreuses que les hommes et surtout une fille non mariée n’a aucune valeur à leurs yeux et pire, ne mérite aucun respect de leur part. Or, ils oublient que le mariage précoce des filles(12 à 17 ans) est l’un des facteurs qui creusent cet écart, car les hommes se marient en moyenne à 30 ans révolus et idéalement quand ils sont financièrement autonomes. Enfin, cela ne veut pas dire qu’ils sont tous capables de subvenir aux besoins de leurs femmes et enfants quand ils se marient. Beaucoup parmi eux ne donnent que le minimum à la maison et seulement quand ils le peuvent, juste de quoi ne pas mourir de faim, en réservant le reste de leurs avoirs(consistant ou pas) pour convaincre les potentielles conquêtes…

En général, ces hommes choisissent les plus belles parmi les plus jeunes, et indépendamment de l’amour réciproque qui doit primer pour le mariage destiné à fonder un foyer épanoui et heureux. Plus ils ont un semblant de confort plus ils ont le choix facile dans les familles des prétendantes, raison pour laquelle une fois acquises, ces filles sont considérées par ces hommes comme etant des « propriétés » qui devront désormais mériter l’attention qu’ils doivent leur accorder dans le foyer selon leur degré de soumission à ses moindres désirs et caprices; la préoccupation majeure de ces hommes étant, comment asseoir leur toute puissance sur la famille qu’ils se destinent à diriger en vénérable chef de famille, plutôt qu’en bon père de famille.

Dans ces genres de mariages, les filles sont démunies car n’ayant aucune ressource pour subvenir à leurs besoins et donc elles sont sujettes à toutes formes d’abus et de maltraitance de la part du mari qui n’a de repères éducatifs que la sévérité d’un père souvent absent. Et les familles qui ont été heureuses de se débarrasser d’une bouche à nourrir en les donnant en mariage ne sont plus disposées à les reprendre, et donc, elles n’ont de choix que de subir la dictature d’un mari pervers narcissique, si en tout cas elles veulent continuer de compter en tant qu’êtres respectables au sein de la société. Ces filles-femmes sont de véritables machines à production de bébés, qu’elles se hâtent de faire grandir avant l’âge pour donner en mariage les petites filles et pousser vers l’aventure les petits garçons. Cette pratique est leur lot de consolation et pour le mari, une façon d’asseoir son emprise sur elles, car il sait pertinemment qu’elles ne peuvent plus partir avec un autre homme, en ayant autant d’enfants à charge.

Elles se retrouvent donc à devoirs donner une éducation qu’elles-mêmes n’ont jamais reçu à leurs enfants, avec un père démissionnaire qui sous prétexte de ramener de quoi manger à la maison fuit sa grosse part de responsabilité dans l’éducation de ses enfants qui grandissent dans un délabrement éducatif qui se répercute sur l’ensemble de la vie sociale du pays. Un tel homme, terrassé par les charges familiales se retrouve à devoir courir derrière ses intérêts égoïstes qui se limitent à chercher à combler le vide de sa vie dans la course aux plaisirs éphémères avec des filles qu’il épouse ou non. C’est d’ailleurs dans ces genres de familles que l’on perpétue ces pratiques néfastes à la société toute entière…!
Par Rayhanatou Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies
Partager