Toutes les infos en direct sur la Guinée

Tracasserie routière : le Ministre Damantang Camara monte au créneaux

0

Cela fait plus d’une année que les citoyens guinéens sont confrontés à des difficultés dans les différents barrages instaurés à Conakry et à l’intérieur du pays suite à l’état d’urgence sanitaire. Au cour d’un point de presse, le ministre de la sécurité et de la protection civile s’est prononcé sur ce sujet.

Albert Damantang Camara a souligné : «ce qui a de nouveaux parce que depuis ce matin les gens posent des questions, on a déjà fait les communiqués, vous avez prit des mesures les chefs qui sont ici présents, qui sont aussi sur le terrain ont pris des engagements et à chaque fois c’est la même chose. La différence entre ce qu’on faisait avant et ce qu’on fait aujourd’hui, elle se situe à plusieurs niveaux. Le premier niveau, c’est la collaboration avec les transporteurs eux-mêmes, une plateforme ou les numéros de téléphone bien précis sont identifiés », a-t-il déclaré.

Poursuivant son intervention, le ministre a ajouté :  « Ils pouvaient être alertés tout moment. C’est une plateforme fermée avec eux et nous. Des canaux de communication bien déterminées et l’engagement total se vont rare. Qu’une mission mixe se déplace. Les forces de défense de sécurité doivent fassent le tour de tous les barrages pour aller expliquer aux agents ce qu’ils doivent contrôler, comment ils doivent contrôler et surtout ce qui n’ont pas le droit de le faire. Ça c’est un engagement très fort. Nous étions même allées jusqu’à présenter aux syndicalistes de contribuer avec nous, de participer à la surveillance. En tout cas des points de contrôle, que ça soit à Conakry ou dans les barrages de l’intérieur du pays. Ils ont eu l’amabilité et d’esprit patriotique de dire non, ça c’est une compétence régalienne de l’Etat et ça va demander trop de monde. Ce n’est pas tenable dans le temps. On vous fait confiance mais par compte on va travailler avec vous ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies
Partager