Toutes les infos en direct sur la Guinée
la-CNSS

Alpha Condé égratigne Cellou : « qui a vendu Air Guinée ? »

1

Ce dimanche 22 décembre, Alpha Condé a profité de son discours lors de la fin du congrès de son parti, le RPG arc-en-ciel pour s’attaquer à ses adversaires politiques. Le Chef de l’Etat a notamment mis le doigt sur la gestion antérieur des anciens premiers ministres de Lansana Conté reconvertis en opposants politiques.

Dans une habituelle attaque, Alpha Condé accuse ses opposants d’avoir dilapidé les fonds publics et d’avoir pillé les biens de l’Etat. Sans les nommer, le Président de la République égratigne violemment Cellou Dalein et Sidya Touré. Lisez.

« Le Président Lansana Conté a lui-même maudit certains de ses anciens premiers ministres parce qu’ils l’ont trahi. Il y a des gens qui se réclament qu’ils sont soussous. On va démasquer les imposteurs. Des gens qui ont deux lieux de naissances, deux extraits de naissance, deux noms de famille. Ils se sont accaparé des biens de l’Etat. Ils ont mis l’orchestre national dehors. D’autres aussi ont transformé le pays en leurs biens. On importait les marchandises en disant président, on ne paie de taxes et des droits de douanes que c’est pour l’armée. Tout ça on va mettre à la place publique pour qu’on sache qui est qui, qui a pillé le pays.

Fodé Bangoura a été secrétaire général à la Présidence, tout-puissant, il n’a jamais vendu une maison de l’Etat. Kassory a été un ministre tout-puissant, il a rénové la résidence, il a mis sa femme dehors. Qui a vendu un bien de l’Etat. Il faut que les gens sachent. Les chemins de fer, qui a vendu les rails ? Pourquoi la Banque mondiale voulait nous aider à restructurer Air Guinée et pourquoi Air Guinée a disparu. Qui a donné de la licence à un avion qui était un cercueil volant et qui est tombé à Cotonou et beaucoup de nos parents sont morts. Tout ça on doit le dire à la jeunesse.

C’est facile de mettre un nouveau costume. Mais il savoir l’origine de ce costume. Et puis quel est leur programme, un parti politique doit avoir un programme, il développe. Quand on a un programme il s’adresse avec l’intelligence. Quand on n’a pas de programme crédible on s’adresse avec subjectivité en disant viens avec moi, parce que je suis chrétien, je suis musulman, je suis malinké. Nous nous adressions avec intelligence parce que nous avons un programme, ce que nous avons fait et ce que nous allons faire et non pas parce qu’on est Malinké, Soussou, Guerzé. Donc, on se souvient de tous ceux qui sont tombés depuis 1991« .

Propos transcrits par Ousmane Diallo

1 commentaire
  1. Bourkinba dit

    Si tel est le cas le premier ministre actuel était dans le train du président conté ce pour cela je vous suggère de vous régénère et vous partez à l’encontre de l’intérêt du peuple. Merci Mr le président

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies
Partager