Toutes les infos en direct sur la Guinée
la-CNSS

Bella BAH répond au Gouverneur de la BCRG : «  c’est loin de la réalité, la monnaie Guinéenne se porte très mal »

0

Le Gouverneur de la BCRG qui il faut le rappeler exerce une fonction qui bénéficie pas de légitimité, puisque son mandat est échu et n’a pas été renouvelé à travers un décret, a fait une communication sur la RTG qui est loin de la réalité économique. Comment peut-on dire que la monnaie Guinéenne se porte bien alors que nous sommes passés  d’une valeur du GNF par rapport à l’euro de 9000 à 12000 et le dollar de 8000 à 10 000 soit une dépréciation de plus de 25% en moins d’un semestre. Encore plus, quand le pouvoir d’achat du pauvre contribuable ne fait que diminuer à travers des prix qui changent au gré du vent, comment peut-on encore dire que la monnaie Guinéenne se porte bien ? Quand l’inflation  est à 12,5% avec une création de la masse monétaire de plus de 25 % alors que nous sommes sur une croissance à peine de 6%, comment peut-on encore affirmer que cette monnaie se porte bien.

La monnaie n’est que le reflet de la production dans un pays, la BCRG logiquement devrait se servir de l’outil qui est à sa disposition à savoir le taux directeur pour accompagner l’activité économique, pour favoriser une croissance interne à travers la production loin de celle qui est chanté à savoir les mines qui ne permet qu’à une élite de s’enrichir et de détruire notre environnement.

La Guinée a un atout majeur, celle de disposer de sa propre politique monétaire fort malheureusement, celle-ci n’a servi qu’à une planche à billet pour financer des déficits creuser par des dépenses étatiques sans fondement pour asphyxier notre économie.

D’année en année, nous creusons le déficit, 2000 milliards de nos jours, avec un endettement de plus de 4 milliards de dollars pour quelle contrepartie réellement, la BCRG qui devrait être le gendarme en termes de discipline financière en refusant d’accompagner des déficits se livre depuis à creuser encore plus le trou et mettre l’économie Guinéenne  sous perfusion des institutions financières qui à son tour impose des mesures drastiques d’augmentation des recettes et on retombe sur le citoyen à travers des taxes et des impôts.

Il faut le dire clairement que notre monnaie se porte mal, très mal, la confiance des Guinéens n’y existent pas et par rapport à la sous-région, chaque année en lieu et place que notre monnaie ne s’apprécie par rapport aux autres  devises étrangères, elle dégringole. L’épargne des Guinéens se déprécie chaque année par des mauvaises politiques et plusieurs Guinéens effectuent leurs transactions en devises étrangères pour garantir leurs revenus que de le faire en GNF, le marché informel prend le dessus puisque le formel ne fait pas son travail.  Alors peut –on affirmer que notre monnaie se porte bien ?

Enfin, la BCRG devrait favoriser la consommation et l’investissement à travers une politique monétaire incitative, sur l’accès au crédit, sur les opérations à l’internationale, des opérations de virement ou des demandes de crédit, les ménages et les opérateurs souffrent avec des taux d’intérêt astronomiques,  très loin de la réalité au niveau sous régionale. Malheureusement la BCRG ne fait rien et laisse les banques primaires prendre le dessus sur les opérations de devises ainsi que la capacité d’accompagner nos PME.   Alors qu’on arrête de se moquer du citoyen, notre monnaie ainsi que la BCRG se porte mal et contribue à paupériser les citoyens.

 

Bella BAH

Consultant financier

Président de la jeunesse citoyenne

abbellabah@gmail.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies
Partager