ActualitésNos régions

Campagnes électorales : les engagements du parti UDIR aux populations de Forécariah et de Maferinyah

0
Forte mobilisation des militants de l'Union pour la Défense des Intérêts Républicains (UDIR)
Forte mobilisation des militants de l'Union pour la Défense des Intérêts Républicains (UDIR)
Votre publicité ici

En prélude des élections législatives et du référendum du 1er mars 2020, le parti Union pour la Défense des Intérêts Républicains (UDIR) poursuit sa campagne à l’intérieur du pays. Accompagné de ses militants et sympathisants, ce nouveau parti politique dirigé par des jeunes très engagés et enthousiastes, s’est rendu dans des endroits très reculés de Maférinyah et Forécariah, notamment à Kaback, Yinidhi, Maférinyah centre, Béréhiré et Tonkoya.

Les représentants du parti ont été accueilli par leurs militants qui étaient massivement mobilisés dans chacune de ces localités. La première étape de cette campagne a commencé par Kaback sous la coordination du candidat uninominal de la commune de Matoto Imourana Traoré, originaire de Forécariah.

Avec une forte mobilisation pour accueillir leur fils et son équipe, des chants et des danses se sont déroulés avant les discours des candidats pour les élections législatives prochaines.

« Nous ne venons pas à Kaback pour simplement faire une campagne. Nous sommes venus à Kabak chez moi où je suis né. Sur ce, Je suis venu vous informer que je suis candidat pour les prochaines législatives afin que je puisse vous défendre à l’assemblée nationale.

 Ce qui viennent d’autres au nom de d’autres partis pour faire campagne sont les mêmes qui viendront vous offrir de l’argent afin que vous votiez pour eux.  Moi je viens, c’est pour vous dire juste que je suis candidat et je sais que vous allez voter pour moi », a déclaré Imourana Traoré.

 

Bouya Konaté, président de l'Union pour la Défense des Intérêts Républicains (UDIR)

Bouya Konaté, président de l’Union pour la Défense des Intérêts Républicains (UDIR)

De son côté, le président d’UDIR, Bouya Konaté, a détaillé aux militants l’importance de la députation et les raisons pour lesquelles cette localité doit voter pour son parti.

« Députation veut dire que nous sommes vos envoyés au niveau de l’assemblée Nationale où on vote des lois. Si nous sommes venus avec un originaire de Kaback, c’est parce que nous ne pouvons pas aller parler de vos difficultés sans mieux vous connaitre ».

« Il y a des inondations qui se passent à Kaback très souvent, ce qui ruine vos champs. Vous souffrez aujourd’hui avec l’agriculture à cause de l’eau de mer. Une faute attribués á nos dirigeants qui signent des contrats à Conakry en laissant les gens construire au bord de la mer. L’eau de mer se déverse vers chez vous et empêche les bonnes récoltes ».

A cette occasion et au nom d’UDIR, le président a pris des engagements envers les populations de Kaback : « Quand nous serons élus députés, nous nous battrons contre la construction anarchique au bord de la mer à Conakry. Si tu construis au bord de la mer à Conakry, tu nuis à plus de dix personnes de Kaback à cause de la famine. L’eau de mer détruit vos champs, c’est pourquoi vos terres où vous devez travailler ont commencé à rétrécir.

 Nos mamans meurent par manque de soins adéquats lors des accouchements sans ignorer les mêmes difficultés pour les nouveaux nées qui courent d’énormes risques à leur tour. Vous devez aussi être en possession des vaccins nécessaires à temps pour vos enfants. Tout ce qui est destiné à Kaback doit venir à Kaback. Pour le bien être que nous vous défendrons à l’assemblée Nationale lorsque nous seront élus », s’est engagé Bouya Konaté.

Après cette première étape, le parti s’est rendu au village de Yinidhi, où il était attendu par une centaine de militants aussi. Les deux candidats se sont réjouis de l’accueil qui était très marquant.

Toujours, accompagné de leurs militants très motivés, le parti s’est rendu au centre-ville de Maférinya où ils ont été accueillis à la maison des jeunes. Une forte mobilisation était sur place. Les responsables d’UDIR n’ont pas manqué de souligner leurs engagements à défendre les intérêts de cette localité une fois au parlement guinéen.

Au Village de Béréhiré, le même accueil était au rendez-vous encore pour accueillir le parti Union pour la Défense des Intérêts Républicains.

Le dernier virage de cette campagne s’est déroulé dans le village natal du candidat uninominal de la commune de Matoto au compte d’UDIR, Imourana Traoré. Après des heures d’attente, c’est dans les environs de 19 heures que le fils du village est arrivé avec sa délégation. Sur les lieux, nous avons constaté une forte mobilisation pour magnifier à leur enfant qu’il est de retour à ses racines ou son père a réalisé d’énormes projets pour la communauté.

Des chants et des danses étaient au rendez-vous pour montrer leur soutien à Imourana Traoré et son parti UDIR pour les prochaines législatives. Avec détermination, les discours poignants faisaient prêter l’attention du public. Imourana n’a pas manqué de répéter que s’il est candidat c’est pour pouvoir défendre avant tout la préfecture de Forécariah. Par la même occasion, il a invité tout le monde à aller voter le jour du scrutin pour le candidat du parti,

Ibrahima Sory BARRY, envoyé spécial de Verite224.com

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Les marchés de Mamou et de Siguiri ravagés par une série d’incendie

Previous article

Après avoir été refoulée, la CEDEAO prend une décision contre Alpha Condé

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités