ActualitésPolitique

Crise post-électorale : les kidnappings et les arrestations nocturnes se multiplient sur l’axe Hamdallaye-Kagbelen

0
Des gendarmes anti-émeutes lors d'une violente manifestation à Conakry (image d'illustration)
Des gendarmes anti-émeutes lors d'une violente manifestation à Conakry (image d'illustration)
Votre publicité ici

Au-delà des tueries à balles réelles, les citoyens de l’axe Hamdallaye-Kagbélé font également l’objet de nos jours à des nombreuses arrestations ciblées pendant la nuit. Plusieurs habitants de cet axe se font arrêtés sans aucune plainte de la part des agents en uniforme pour une destination inconnue. 

Les citoyens de cet axe se disent confrontés à des exactions de tout genre et des arrestations ciblées un peu partout dans les quartiers sans aucune base légale. Ces personnes arrêtées sont conduites nuitamment à des destinations inconnues.

Pour ceux qui sont incarcérés dans les postes de police ou gendarmerie, leur libération est conditionnée à des grosses sommes d’argent au détriment de la procédure judiciaire en la matière s’il s’avère qu’ils sont accusés d’une quelconque infraction.

Depuis la proclamation des résultats des élections présidentielles du 18 octobre par la CENI et l’appel à la manifestation de l’opposition notamment l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), l’axe Hamdallaye-Kagbélé a connu une trentaine de mort par balles, des destructions des biens publics et privés et des arrestations dont le nombre reste toujours inconnu.

Pendant ce temps, les autorités sécuritaires et judiciaires parlent d’au moins 345 personnes arrêtées dans ces violences et promettent de les traduire devant les juridictions compétentes avant d’annoncer la poursuite de leurs actions.

Abdourahmane Diallo

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

ALERTE INFO : la suspension du journal en ligne Guineematin vient d’être levée

Previous article

Tribune : l’unité des candidats de l’opposition se brise devant la Cour constitutionnelle 

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités