ActualitésPolitique

Guinée : l’ONG Génération sans Tabac célèbre la journée mondiale de lutte contre le cancer

0
Ibrahima Sory Cissé, Président de la Génération sans tabac-Guinée
Ibrahima Sory Cissé, Président de la Génération sans tabac-Guinée
Votre publicité ici

L’ONG sans tabac Guinée, a célébré ce samedi 06 février 2021, en différé la journée mondiale de lutte contre le cancer placé sous le thème : “je suis et je vais”. Ibrahima Sory Cissé, président de l’ONG Génération sans Tabac en Guinée a fait savoir devant plusieurs personnalités et responsables du système de santé dans le pays, que la lutte contre le cancer interpelle tous pour la meilleure santé du peuple.

Une population quand elle n’est pas en bonne santé rien ne peut marcher. Raison pour laquelle cette journée ne suffit pas pour lutter contre le cancer en Guinée. Ce n’est qu’un lancement. Je sais que ça n’a pas été facile dans les autres pays et je sais que ça ne sera pas facile pour nous aussi. C’est pourquoi je demande au gouvernement guinéen, de faire la promotion de la santé une priorité. Car, un peuple malade, est une population improductive dans la société“, a déclaré le président de l’ONG ibrahima Sory Cissé

Par ailleurs, le cancérologue Dr. Mamady Keita, qui a émerveillé le public à travers son exposé sur le cancer du sein: “le cancer du col de l’utérus tue plus que les autres cancers. Selon l’OMS, en 2020, plus de 19,3 millions de personnes ont été tuées par le tabac. 2007 à 2020, la Guinée a enregistré 1 265 cas de cancer de sein soit 26 %. Le cancer reste un problème majeur de santé publique“, révèle t-il.

Lors de la célébration de la journée mondiale de la lutte contre le cancer

Lors de la célébration de la journée mondiale de la lutte contre le cancer

Selon lui, le cancer du col de l’utérus est le premier qui cause beaucoup de décès. “En 2020 plus de 7 000 nouveaux cas de cancers ont été enregistrés et plus de 6 000 décès. Si rien n’est fait en 2040, ces chiffres vont doubler. Il faut signaler que les femmes sont les plus touchées, environ 5 000 cas chaque année. Nous cancérologues, saisissons l’opportunité pour attirer l’attention des institutions publiques et privées sur l’état des lieux du cancer en général dans notre pays. Mais aussi sur la situation actuelle des cancers les plus fréquents notamment le cancer du col de l’utérus, le cancer du sein et le cancer du foie”.

Prenant cette maladie très sérieuse qui endeuille plusieurs familles, le conseiller juridique du ministère de la santé Souleyemane Touré, qui a marqué sa présence dans cette conférence a dit : “la Guinée a ratifié un certain nombre de règlements internationaux sur le Tabac, à savoir la convention de lutte antitabac et le protocole de l’élimination du commerce illicite du tabac. La réforme du code général des impôts, l’insertion de la fiscalité du tabac dans le nouveau code et ce n’était pas le cas autre fois.”

Pour conclure, la structure Génération sans tabac a annoncé qu’elle va organiser des sensibilisations, des séminaires et des séances de travail dans la ville spéciale de Conakry et à l’intérieur du pays.

Zézé Guilavogui

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Labé : un voleur de moto interpellé avant de se faire lyncher

Previous article

URGENT : un jeune tué ce dimanche à Koloma

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités