ActualitésNos régions

Kountia (Coyah) : un cambiste assassiné à son domicile

0
Votre publicité ici

Depuis ces dernières années, l’insécurité a pris une allure inquiétante. Elhadj Thierno Bah, un cambiste a perdu la vie après une attaque à main armée hier vendredi 17 janvier à Kountia, un quartier de la préfecture de Coyah. Selon Salematou Bah, la fille du défunt, c’est aux environs de 19h50 que trois bandits ont irruption dans la maison familiale.

Quand ils sont venus, ils ont demandé où se trouve mon frère Alpha. Nous les avons répondu qu’il n’est pas à la maison. Ils sont restés, quelques minutes plus tard un d’entre eux a fait sortir une arme et a orienté sur nous. Ma sœur croyait qu’il s’agissait des militaires. C’est alors qu’on a essayé de fermer la porte. On s’est longuement battus pour fermer la porte pendant qu’eux aussi tentaient de nous empêcher. C’est entre temps que mon papa est sorti de la salle de bain où il se lavait. Il a demandé qu’est-ce qui se passe ? Les malfrats ont dit qu’ils sont venus pour prendre l’argent. Mon papa a répondu qu’il n’y a pas de problème il va donner l’argent mais de ne faire de mal à personne. C’est ainsi qu’il les a donné l’argent. Je ne sais pas combien il a donné. Quand ils ont reçu, un d’entre eux a tiré une balle sur lui, la balle n’est pas entrée. Il a tiré un second coup qui l’a atteint au niveau de la cuisse et de la main droit. Nous, on était à l’intérieur. On est sorti et l’a trouvé allongé à même le sol gisant dans son sang. On l’a transporté à l’hôpital et il a finalement succombé de ses blessures“.

Des policiers se sont rendus sur le lieu de crime pour faire le constat. De plus en plus de citoyens ont été victimes d’attaques à main armée. Le samedi 11 janvier, un jeune boutiquier a été blessé par balle dans une attaque similaire à Keïtaya, chef-lieu de la commune de Dubréka

Fatoumata Binta Diallo

 

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

“La place de l’enseignant n’est pas en prison”, martèle Abdoulaye Sow leader de l’USTG

Previous article

Boubacar Diallo alias Grenade : “l’UFDG m’a trahi”

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités