Toutes les infos en direct sur la Guinée
la-CNSS

Macenta : un gendarme bastonné à mort par des jeunes en colère

0

Les incidents meurtriers impliquant l’armée guinéenne se multiplie en République de Guinée. Après l’assassinat de trois militaires, c’est un gendarme qui vient de succomber d’une violente bastonnade, dans le district de Dandano, sous-préfecture de Kouankan, un des chefs-lieux de la préfecture de Macenta.

D’après nos informations, une banale histoire scolaire et familiale aurait débouché sur la mort du chef de poste de la gendarmerie de Kouankan. Une fille collégienne tombée enceinte récemment et chassée par ses parents a décidé de disparaître pour échapper à la grosse colère de ses géniteurs.

Quelques jours plus tard, d’intenses recherches ont été entreprises pour retrouver la collégienne qui attend un enfant. Dans la soirée du lundi 22 février, une rencontre pour sensibiliser les élèves a vite viré au vinaigre. Des collégiens ont érigé des barricades pour réclamer le retour de leur camarade disparue. Le principal du collège parvient à calmer les protestataires. Quelques minutes plus tard, des jeunes en colère sont violemment entrés dans la danse. Des gendarmes sont vites déployés pour tenter d’enrayer la tension.

Devant des jeunes protestataires du district, les affrontements prennent une autre tournure. C’est dans ces accrochages que les jeunes arrivent à soustraire le chef de poste de ses collègues gendarmes. Les protestataires indélicats vont s’acharner sur le gendarme. Bastonnade, coups de poing et des pieds se sont enchaînées sur l’officier qui a été sauvagement malmené.

Avec l’arrivée des renforts, les jeunes quittent le lieu. L’officier transporté à l’hôpital va succomber de ses blessures quelques heures plus tard. Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne, la tension est vive à Dandano où des villages ont commencé à fuir pour échapper à d’éventuelles représailles des forces de sécurité.

Ousmane Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies
Partager