Toutes les infos en direct sur la Guinée
la-CNSS

Présidentielle 2020 : le montant de cautions de participation fixé ce mardi

0

Au cours d’une réunion ténue ce lundi 17 août 2020 dans un réceptif hôtelier de la place, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et ses partenaires engagés dans le processus électoral se sont accordés de fixer ce mardi les cautions de participation et les budgets des campagnes. 

Après environ deux heures de débats en huis clos entre quelques membres de la CENI, les représentants des partis politiques, ceux du Ministère de l’économie et des finances et des organisations internationales, le Président de la CENI a fait le compte-rendu des conclusions de la rencontre qui portait sur quelques points.

« Le premier point c’était de les parler du contexte juridique, notamment quels sont les principaux textes qui en cadrent la question de la fixation de la caution et le plafonnement aussi du budget des campagnes. Le deuxième point a porté sur la fixation de la caution. Mais là, il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte. Notamment l’environnement socio-économique, les exemples de la sous-région et les cautions des élections passées en Guinée. Les élections de 2010 étaient de 400 millions, 2015 à 800 millions. Sur cette question il y a eu des tendances, certains pensent que la caution doit être réduite par rapport aux élections de 2010 et d’autres pensent qu’elle doit être augmentée », a révélé le Président de la CENI devant la presse.

Face à ces nombreuses propositions des partis politiques et des partenaires internationaux et compte tenu de la situation économique, le dernier mot revient au Président. Il a poursuit « En ma qualité de Président, la loi m’invite à prendre une décision. Donc, d’ici demain mardi, une décision officielle sera prise en la matière pour fixer le montant de la caution ainsi que le plafonnement du budget des campagnes », a-t-il dit.

A en croire toujours le Président de la CENI, 30 partis politiques ont répondu à leur invitation et cette rencontre a été aussi une occasion de rappeler à ces partis politiques qu’il est de leur devoir de connaitre les exigences juridiques ou les contraintes qui sont liées aux budgets des campagnes. C’est le cas du dépôt des rapports d’utilisation au niveau de la Cour des comptes.

Abdourahmane  Diallo

(00224) 621 28 03 88

   

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies
Partager