ActualitésPolitique

Guinée : comment Alpha Condé a fait humilier les députés de l’opposition ?

0
Manifestation des députés de l'opposition à l'Assemblée nationale
Manifestation des députés de l'opposition à l'Assemblée nationale (photo d'illustration)
Votre publicité ici

L’inédite scène est devenue virale sur la toile. Des députés de deux groupes parlementaires de l’opposition se sont associés pour perturber la clôture de la session budgétaire du projet de loi de finances 2020. Ces parlementaires ont joué le spectacle devant des diplomates accrédités. Une véritable humiliation pour cette frange de l’opposition qui revendique régulièrement de défendre l’Etat de droit, la bonne gouvernance, le respect des droits de l’homme.

Certains observateurs avertis y voient même un aveu d’opportunisme aux yeux du peuple qui végète dans la misère. Alpha Condé qui contrôle dans ses mains le fonctionnement de toutes les institutions notamment dans la partie aurait sans doute intérêt à voir ses opposants critiquent revendiquer voir quémander leur dus.

En appuyant sur le bon blocage, le Chef de l’Etat savait que ses adversaires finiraient par protester. Et la meilleure manière pour eux serait de perturber la session parlementaire au vu et su de tout le monde. Donc, la main noire d’Alpha Condé qui contrôle les finances de toutes les institutions étatiques et républicaines n’est pas loin dans le blocage des primes des parlementaires issus de l’opposition.

En voyant ces députés crier haut et forts comme en classe, le peuple y voit des parlementaires qui ne dénoncent pas et ne défendent pas ses revendications. Par exemple, sur la flambée du prix des loyers, du début à la fin de la mandature, les députés n’ont pas pris l’initiative de soutenir un projet de loi pour réglementer la location en République de Guinée. Avec les différentes violations des droits de l’homme, la mise à sac des biens de commerçants (qui ont perdu des centaines de milliards de dollars), les députés sont restés inertes jusqu’à la fin de la première législature de l’ère Alpha Condé. Que dire des victimes des descentes meurtrières des forces de l’ordre, de la pauvreté qui sont dans les oubliettes.

Ousmane Diallo

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Kalil Diallo : « en Guinée, il y a deux forces qui s’affrontent : la force du mal et la force de l’espoir »

Previous article

Crise en Côte d’Ivoire : Sékou Souapé apporte son soutien à Guillaume Soro [Exclusif)

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités