ActualitésFaits-divers

Guinée : un ancien ministre poursuit sa femme pour le meurtre de sa mère

0
A l'entrée de la Cour d'appel de Conakry, un des bâtiments de justice du pays
A l'entrée de la Cour d'appel de Conakry, un des bâtiments de justice du pays
Votre publicité ici

Cette rocambolesque affaire est à la Cour d’appel de Conakry. L’ancien ministre de l’étranger et actuel ambassadeur de la Guinée à Londres poursuit sa femme Rosaline Loupou Haba, âgée de 61 ans et mère de trois enfants d’être la commanditaire de l’assassinat de sa mère, le 26 janvier 2017.

Selon nos confrères de Guineematin qui ont couvert le procès, l’ancien ministre avait remporté la bataille judiciaire au Tribunal de première instance de Dixinn mais la prévenue a interjeté appel. Sény Théa est morte dans sa chambre en 2017 à Lambanyi. L’ouverture d’une enquête suite à une plainte contre X formulé par l’ancien ministre a permis d’interpeller sa femme Rosaline Loupou Haba. Elle a été inculpée et détenue à la prison centrale de Coronthie.

Le vendredi 14 février, Président de la Cour d’appel de Conakry a annoncé l’ouverture du procès. Maître Labila Michel Sonomou, avocat de l’ancien ministre a soutenu que tout est parti d’histoire de jalousie quand la défunte, mère de l’actuel ambassadeur a proposé à son fils d’épouser une jeune fille. Rosaline, la femme du ministre qui était contre aurait d’abord utilisé des marabouts pour tenter sans succès de tuer sa future coépouse.

C’est ainsi qu’elle est allée chercher deux jeunes, elle les a payé 20 millions de francs guinéens pour venir ôter la vie à sa belle-mère. C’est pourquoi, je vous demande de confirmer sur toute ses dispositions, la décision rendue par le tribunal de Dixinn“, a plaidé la partie civile.

Pour sa part, l’avocat de l’accusé a soutenu que sa cliente n’a jamais tué sa belle-mère. “Madame Rosaline est innocente”, a-t-il dit. “Il ne s’agit nullement d’une histoire de jalousie. Elle n’a jamais reconnu les faits, elle a été torturée de bout en bout par les services de Tiegboro Camara pendant 9 jours. Madame Sény Théa est morte d’une mort naturelle“, a- ajouté Me Jean Baptiste Joachin Haba.

Le dossier est renvoyé le 27 mars pour une décision de la Cour d’appel.

Karim Soumaré

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Violence à Sonfonia : accrochages entre manifestants et policiers

Previous article

Guinée : un membre influent du FNDC porté disparu

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités