ActualitésInterview

“Au sein de l’armée il y a des sympathisants du FNDC”, martèle Ibrahima Diallo du FNDC

0
Ibrahima Diallo, chargé des opérations du Front national pour la défense de la constitution (FNDC)
Ibrahima Diallo, chargé des opérations du Front national pour la défense de la constitution (FNDC)
Votre publicité ici

Dans un document confidentiel qui a circulé sur les réseaux sociaux, le Chef d’Etat-major adjoint de l’armée de terre a instruit les militaires à prêter mains fortes aux forces de sécurité du 28 février au 3 mars.

Verite224.com a interrogé Ibrahima Diallo, chargé des opérations du Front national pour la défense de la constitution (FNDC). Dans cet entretien, M. Diallo invite l’armée guinéenne à demeurer républicaine. Lisez.

Verite224.com : l’armée a été réquisitionnée. Quelle est votre impression ?

Ibrahima Diallo : Alpha Condé est tout simplement pris par la panique. Aujourd’hui il est lâché par tout le monde. Donc, il veut faire recours à l’armée pour faire passer son coup d’Etat constitutionnel. Ce courrier qui est en train de circuler est un document confidentiel et est adressé juste aux commandants des zones. Donc, si ce document a fuité, cela veut dire qu’au sein de l’armée guinéenne, il y a des militants et sympathisants du FNDC, en tout cas qui croient aux principes et au combat du FNDC et qu’ils ne sont pas prêts à tirer sur le peuple pour protéger un seul individu par la violation de la loi.

Nous pensons que c’est le lieu et le moment d’interpeller l’armée guinéenne de demeurer républicaine, de ne pas accepter de tirer sur la population guinéenne pour protéger une seule personne qui est dans la logique d’un coup d’Etat constitutionnel. Je dis encore une fois que l’armée et protégée par la constitution actuelle à travers son article 6 qui dit je cite : “tout agent n’est pas tenu obliger d’obéir à un ordre illégal“. Les forces de défense et de sécurité doivent se munir de cette disposition de ne pas accepter d’obéir à un ordre illégal d’une personne pour commettre des bavures devant l’histoire. Je crois que l’histoire doit retenir le caractère républicain de l’armée guinéenne.

Nous avons vu ce qui s’est passé à Labé où l’armée a sévi. L’armée guinéenne a la gâchette facile quand il s’agit de tirer sur sa population. Est-ce qu’on peut craindre un bain de sang ?

Bien entendu. Si vous demandez à l’armée dans le maintien d’ordre de tirer sur la population. L’armée ne sort pas avec du gaz lacrymogène, l’armée sort avec des armes de guerre. Si on réquisitionne l’armée, il faudra craindre à bain de sang ce qui serait vraiment malheureux mais Monsieur Alpha Condé et son gouvernement seront responsables tout ce qui adviendra. Tout ce qu’on peut dire. Nous interpellons encore une fois l’armée guinéenne de demeurer républicaine, de demeurer mature. Nous comprenons également les soucis de l’armée guinéenne et également les problèmes de ses conditions de vie. Nous demandons à l’armée guinéenne d’être tout simplement républicains et d’être du côté du peuple au détriment d’une seule personne qui est dans la logique de faire un coup d’Etat.

Entretien réalisé par Ousmane Diallo

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Crise politique en Guinée : l’armée réquisitionnée

Previous article

Procès Cheick Affan- Mohamed Mara : les avocats des deux parties promettent victoires

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités