ActualitésPolitique

Le FNDC appelle l’armée de ne pas protéger Alpha Condé

0
Abdourahmane Sanoh, coordinateur général du Front national pour la défense de la constitution (FNDC)
Abdourahmane Sanoh, coordinateur général du Front national pour la défense de la constitution (FNDC)
Votre publicité ici

Dans une message transmis à Verite224.com en date de ce jeudi 27 février, le Front national pour la défense de la constitution a réagi après la publication sur les réseaux d’un document concernant la mise en alerte de l’armée.

Le FNDC y voit un espoir de voir des militaires soutenant sa cause. Le front anti-3e mandat invite l’armée à se ranger derrière le peuple. Lisez.

Dans un message radio datant du 24 février 2020, l’Etat-major de l’armée de terre a ordonné des mesures martiales pour accompagner le putsch civil que M. Alpha Condé veut désormais transformer en coup d’Etat civilo-militaire.

Totalement paniqués par la détermination inébranlable du peuple de Guinée à empêcher son projet de troisième mandat, le dictateur Alpha Condé et son clan d’arrivistes viennent d’user de leur dernier recours.

Les forces armées ont été réquisitionnées dans le seul but de tenter d’intimider les populations civiles pour sauver un pouvoir corrompu, illégitime et fébrile qui tue en toute impunité.

Par cette décision martiale discrètement prise, M. Alpha Condé confirme sa volonté ardente de créer le chaos et mettre en exécutions toutes ses menaces contre son peuple. Sourd et obstiné, il veut à tout prix imposer une constitution ensanglantée, illégale et illégitime sous le couvert de la plus grande parodie électorale de l’histoire du pays qu’il tente d’organiser seul contre lui-même. Si l’armée Guinéenne s’associe à cette forfaiture, elle aura failli à sa mission la plus sacrée.

Résolument engagé, le peuple de Guinée donnera une grande leçon de résistance le 1er mars et ne permettra plus jamais à personne de s’opposer à l’alternance qui est l’élément primordial d’appréciation de la vitalité de notre démocratie, tel que consacré dans notre Constitution.

Par ailleurs, la fuite de ce document sensé être confidentiel est la preuve éloquente que l’armée guinéenne n’est pas prête à s’associer à la destruction des fondements de notre jeune démocratie qui d’ailleurs a bénéficié de l’apport inestimable de cette même armée en 2010. Les tentatives d’instrumentalisation de notre armée par que M. Alpha Condé semble ne pas produire les résultats escomptés.

Le FNDC réitère son appel à l’armée de rester Républicaine, de ne pas protéger un seul Guinéen, M. Alpha Condé, contre tout le Peuple de Guinée et par conséquent, de refuser d’être utilisée pour tirer les marrons du feu.

Le FNDC invite le peuple de Guinée à rester mobilisé et déterminé pour empêcher le coup d’État constitutionnel préparé par un vieillard qui, au crépuscule de sa vie et de sa carrière politique, veut diviser le pays, créer le chaos et compromettre l’avenir de la jeunesse.

Nous sommes prêts pour les manifestations générales de demain jeudi 27 février 2020.

 

Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons !

 

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Violences en Guinée : une coalition des femmes invite toutes les parties à la retenue

Previous article

Crise politique en Guinée : Alpha Condé refoule une délégation des Chefs d’État de la CEDEAO

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités